Un peu plus tôt cette année, au lendemain de la sortie de celles du Tome 4, nous vous annoncions la sortie pour Juin prochain des éditions anniversaires de Harry Potter et l’Ordre du Phénix. Bloomsbury en a dévoilé aujourd’hui les couvertures toujours réalisées par Levi Pinfold, en compagnie de 4 infographies décryptant les détails qui y sont intriqués.

Comme le premier descriptif l’annonçait alors, chaque couverture reprend en son centre le Phénix. Pour le reste et c’était aussi annoncé, elles seront différenciées par les quatre lieux magiques représentatifs du récit et les éléments qui gravitent autour.
Ainsi, Gryffondor nous invite au Terrier. Cette demeure familiale des Weasley est emplie d’alumni de la maison rouge et or. Elle y est d’ailleurs représentée deux fois (face et de dos). Non loin de son toit, apparaît la benjamine de la fratrie, Ginny Wealsey s’exerçant au Quidditch. La Ford Anglia volante de Arthur Weasley est quant à elle stationnée bien sagement dans la cour. Au sommet, on trouve le Voile de la Salle de la Mort du Département des Mystères au Ministère de la Magie (à travers lequel Sirius Black disparaîtra). Enfin, à la base, s’agite le demi-frère géant de Hagrid Graup. L’ensemble est articulé au milieu des branches d’arbres de la Forêt Interdite.

Avec Poufsouffle nous faisons une immersion au sein du Ministère de la Magie. Ce lieu sous-terrain florissant de la politique du Monde des Sorciers et dont nombre d’almuni de la maison ont dirigé. Il est proposé dans une interprétation propre composé d’un enchevêtrement de salles et d’éléments liés. On démarre alors de haut en bas avec l’entrée des visiteurs, cette vieille cabine téléphonique qu’empruntent Arthur et Harry. Puis on rejoint l’Auror et almunus Nymphadora Tonks au Département de la Justice Magique (Niveau 2). Avant de nous rendre tout en bas, à la Salle d’Audience n°10. Enfin, on notera un des gallions magiques de l’Armée de Dumbledore au sommet.

Serdaigle nous propose de déambuler parmi les multiples étagères pleines à craquer de la Salle des Prophéties du bâtiment ministériel. Évoquant une cathédrale gothique, elle est flanquée de deux tours. Sur celles-ci, on trouve deux Sombrals, ces créatures squelettiques ailées que seuls Harry et Luna peuvent voir. Dans une des allées, on aperçoit d’ailleurs l’alumnus de la maison Luna Lovegood, baguette en l’air. Un exemplaire du Chicaneur, le journal édité par  son père figure en bas. Enfin, trônant au sommet, se trouve la prophétie annoncée par l’alumnus Sibylle Trelawney au sujet de Harry et Lord Voldemort.

Avec Serpentard on retourne au QG de l’Ordre du Phénix, le 12 Square Grimmaurd. Enlacé dans les branches de l’Arbre Généalogique de la famille, la demeure ancestrale des Black est représentée avec plusieurs détails caractéristiques. A commencé par sa poignée en forme de serpent, puis les têtes réduites et décapitées des Elfes de Maison qui ont servit la famille ou encore le portrait de la mère de Sirius, Walburga Black. Enfin, le dévoué et vieil elfe de maison de la famille, Kreattur, apparait parmi les ramifications de l’arbre généalogique.

En ce qui concerne les illustrations internes, comme convenu, il y aura les portraits du parrain de Harry Sirius Black (Gryffondor) ; du sang-mêlé Justin Finch-Fletchley (Poufsouffle) ; de la professeure de Divination Sybille Trelawney (Serdaigle) et de la Grande Inquisitrice Dolores Ombrage (Serpentard). D’autres illustrations seront aussi disponibles, mais le nature n’a pas encore été annoncée.

Les précommandes sont dès à présent ouvertes sur le site de Bloomsbury (en sachant que vous recevrez un carnet aux couleurs de la maison en cadeau pour toute commande), ou ci-dessous. En ce qui concerne leur version française, il n’y a pas encore de nouvelle pour le moment. Surtout, Gallimard doit encore publier avant celles du quatrième tome.

Éditions reliées (couvertures rigides)

Éditions brochées (couvertures souples)

Merci Bloomsbury !